Nouvelle Star 2009 Index du Forum Nouvelle Star 2009
Tout sur la saison 7 de la Nouvelle Star !!!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Interview de André Manoukian

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Nouvelle Star 2009 Index du Forum -> L'émission -> L'équipe
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2008
Messages: 60

MessagePosté le: Mar 17 Mar - 21:40 (2009)    Sujet du message: Interview de André Manoukian Répondre en citant

Voici une interview de André Manoukian tirée du site internet du Point.fr :


Cette interview récente à été donnée au journal le Point et a été publiée sur leur site internet aujourd’hui même, grand jour du lancement de la Nouvelle Star saison 2009. Pour une fois que nous pouvons lire une interview de plus de 3 lignes, je remercie une nouvelle fois le journal LePoint de nous avoir fait profité de cette interview.

La Nouvelle Star , cuvée 2009, c’est à partir de mardi soir sur M6. Seize semaines durant lesquelles le jury, reconduit à l’identique - Philippe Manoeuvre, Sinclair, Lio et André Manoukian -, va voir défiler 25.000 apprentis chanteurs. Rencontre avec le “doyen” du jury, le musicien André Manoukian, qui dit aux maisons de disques ce qu’il a sur le coeur. Attention, ça déménage !

Lepoint.fr : Après sept saisons de Nouvelle Star , pas trop de lassitude ?
André Manoukian : Je me suis posé la question en fin de saison dernière. J’étais fatigué. Philippe Manoeuvre m’a convaincu de revenir car, disait-il, “je n’ai pas envie de passer un an à expliquer les raisons de ton départ”. Pour reprendre une expression de René Girard, le “désir mimétique” de mes camarades du jury a réveillé le mien. Et je dois reconnaître que dès la première sélection à Marseille, je n’ai pas eu à le regretter. Ce jour-là, j’ai pris deux énormes claques musicales dans des genres nouveaux comme je n’en avais jamais eu dans la Nouvelle Star . Deux candidats que l’on retrouvera dans le casting final des 15 derniers chanteurs. L’un est une sorte de néo Ben Harper qui me fait marcher sur l’eau quand il chante, l’autre est une gamine de 16 ans qui a absorbé Billie Hollyday et Amy Winehouse. Ça, pour moi, c’est grâce à l’Internet !

Lepoint.fr : Que voulez-vous dire ?
A. M. : Si le Net a bouffé l’industrie du disque, il a rendu la créativité aux mômes. Avant, nous avions toujours trois à quatre ans de retard par rapport à la créativité des Anglo-Saxons. Les jeunes Français qui font de la musique se sont emparés de tout l’héritage musical grâce au Net. Ils remontent aux sources. Ils cuisinent tout ça dans leur wok, y ajoutent leurs ingrédients, de l’ail, du caramel… Et ça donne des choses qu’on n’aurait pas entendues il y a sept ans.

Lepoint.fr : J’en déduis que le projet de loi Création et Internet, débattu à l’Assemblée nationale début mars, qui tente d’endiguer la piraterie en ligne, n’a pas vos faveurs…
A. M. : Non, non, je suis pour cette loi, mais elle arrive trop tard et ne servira à rien. Quand l’inventeur du format MP3 est venu voir les patrons de l’industrie musicale, ces derniers ont été assez bêtes pour lui tourner le dos au lieu d’acheter son brevet et de l’enterrer à Fort Knox. Mais, en vérité, le vrai problème de l’industrie musicale précède la piraterie en ligne. À l’origine, les grands patrons étaient des jazzmen comme Eddie Barclay, c’est-à-dire des gens qui avaient eux-mêmes suffisamment d’oreille musicale pour distinguer le bon grain musical de l’ivraie. À la fin des années 1980, ces gens-là ont été remplacés par des gestionnaires. Les actionnaires des maisons de disques sont devenus des fonds de pension américains. Ils ont dynamité l’industrie musicale ! Ils peuvent faire toutes les lois qu’ils veulent, c’est trop tard. Et puis, pardon, mais tout ce débat sur la protection du droit d’auteur, c’est une vaste hypocrisie ! Si on avait voulu vraiment sévir, on aurait pu le faire depuis longtemps. Seulement, à qui profite le crime…

Lepoint.fr : Aux télécoms…
A. M. : Voilà. Donc, tout cela est une vaste hypocrisie. Quant aux politiques, dans ce domaine, ils sont complètement “out of Africa”.

Lepoint.fr : Les artistes seront toujours là. Ils gagnent leur vie dans les concerts…
A. M. : Oui ! C’est Mike Jagger qui dit que, dans l’histoire de la musique, les artistes auront gagné leur vie par eux-mêmes durant 30 ans, entre 1970 et 2000. Nous allons revenir à la période où les artistes vivaient du mécénat de quelques princes ou de l’Église (sourire). Finalement, j’aime mieux ça ! Que ce soient les princes ou les évêques qui nous fassent vivre plutôt que je ne sais quel rescapé d’une école de commerce ! (sourire). Revenons au temps de Jean-Sébastien Bach !

Lepoint.fr : C’est Pascal Nègre, le patron d’Universal Music, qui va être content…
A. M. : Pascal Nègre, ce n’est pas le plus mauvais. Il a eu l’intelligence de s’entourer, il vient du terrain et il a sauvé son groupe de la noyade générale. Bon, il est le roi d’un secteur en ruines… Si les majors s’étaient entendues pour racheter collectivement Napster, elles auraient pu endiguer le phénomène. Mais elles ont raté le coche.

Lepoint.fr : Revenons à La Nouvelle Star . Vous avez établi un jeu avec le journal Libération qui consiste à glisser pendant l’émission des citations de philosophe… Racontez-nous.
A. M. : Oui, le matin de chaque direct au pavillon Baltard, je découvre dans mon Libé du matin la phrase que je dois tenter de prononcer. Les deux journalistes de Libération (Raphaël Garrigos et Isabelle Robert, NDLR) avec qui j’ai instauré cette complicité habitent mon quartier. Mais depuis l’an dernier, j’ai hérité d’une double responsabilité : je dois glisser mes citations et j’ai initié Philippe Manoeuvre à ce petit jeu.

Lepoint.fr : Ça n’est pas vraiment du goût de M6…
A. M. : En 2007, je devais porter un tee-shirt que Libération m’avait préparé. Je ne sais plus ce qu’il y avait écrit sur ce tee-shirt. Mais quand M6 l’a appris, on m’a défendu de le faire. Je leur ai répondu : “Je le fais quand même.” Ils m’ont alors imposé de porter une veste et ils l’ont cousue de manière à ce que je ne puisse pas l’ôter et montrer le tee-Shirt. J’ai passé toute l’émission à essayer de déchirer les coutures mais elles ont tenu bon ! (sourire).

Lepoint.fr : Quelle est votre actualité musicale ?
A. M. : Je tourne en France avec mon trio de jazz et je prépare un nouvel album dont le titre de travail est “Un peu de glamour dans ce monde de brutes”. J’y inviterai des artistes pop à se frotter à un registre de crooner en revisitant les plus belles chansons d’amour de Baccara, Gershwin et Cole Porter.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 17 Mar - 21:40 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Nouvelle Star 2009 Index du Forum -> L'émission -> L'équipe Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template
Annonces